Zimbabwe: la ministre du Tourisme arrêtée pour corruption présumée

La Commission anti-corruption du Zimbabwe (ZACC) a arrêté la ministre de l’Industrie de l’Environnement, du Tourisme et de l’Hôtellerie Prisca Mupfumira, accusée de corruption présumée.

Prisca Mupfumira est le premier haut responsable à être visée ainsi par la commission nouvelle formule et aussi le premier ministre en fonction issu du parti au pouvoir la Zanu-PF à être arrêté dans une affaire de pots-de-vin sous l’administration de M. Mnangagwa.

Un haut responsable de la ZACC a confirmé que Mupfumira est actuellement interrogée dans les locaux de la commission. La ZACC a récemment obtenu des pouvoirs d’arrestation suite à un nouveau remaniement du président.

“Oui, nous l’avons arrêtée. Nous l’interviewons actuellement, mais elle ne rentrera pas chez elle », a déclaré la source.

Selon The Herald, la ZACC enquête sur sa possible implication dans la disparition présumée de plusieurs millions de dollars de fonds de pension du temps où elle était ministre des Affaires sociales.

Les allégations de corruption émanent d’un rapport d’audit de l’Autorité nationale de la sécurité sociale qui aurait mis au jour diverses transgressions financières au sein de l’institution.

Elle est la première ministre à être arrêtée pour corruption depuis que le président Emmerson Mnangagwa a nommé l’équipe actuelle en 2018.

(Visited 19 times, 1 visits today)

Articles Recents

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
x Logo: Shield
Ce Site Est Protégé Par
Shield