RDC : plusieurs hommes et enfants tués à la machette

Douze civils, dont deux enfants, ont été tués mardi dernier à la machette et par balle dans deux attaques attribuées aux milices ougandaises musulmanes de Forces démocratiques alliées (ADF) dans le territoire de Beni, dans l’est de la RDC, a-t-on appris mardi de sources administrative et militaire.

Il s’agit de différentes attaques ayant causés la mort de ces civils. Deux attaques par balle et à la machette.

Ces deux attaques à la machette et par balle ont été attribuées aux milices ougandaises musulmanes de Forces démocratiques alliées (ADF) dans le territoire de Beni, dans l’est de la République démocratique du Congo, a-t-on appris de sources administrative et militaire.

« Nous avons subi deux attaques simultanées à Beni-territoire. A Oïcha Mabasele, les ADF ont fait irruption dans l’agglomération. Ils ont tué neuf civils et quatre sont blessés. Il y a deux enfants parmi les victimes », a déclaré à l’AFP Donat Kibwana, administrateur du territoire de Beni.

« Au même moment à Eringeti, trois civils ont été tués », a-t-il ajouté, précisant que les tueries avaient eu lieu dans la nuit de lundi à mardi.

Miliciens musulmans ougandais présents dans l’est de la RDC depuis 1995, les ADF sont accusés par le gouvernement congolais et la mission de l’ONU, la Monusco, d’être responsables de massacres des civils dans la région de Beni ayant fait plus de mille morts depuis octobre 2014.

Selon un rapport du Groupe d’étude sur le Congo (GEC) de l’Université de New York, les ADF portent effectivement une part très importante de responsabilité dans ces tueries, mais au côté d’autres éléments armés, parmi lesquels des soldats de l’armée régulière.

Emeraude ASSAH

(Visited 37 times, 1 visits today)

Articles Recents

0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x