Plus de 150 personnes interpellées en marge du défilé du 14-Juillet à Paris

Protesters linked to the Yellow Vests (Gilets Jaunes) movement take part in a demonstration in front of the Arc de Triomphe on the Champs-Elysees in Paris on the side of the annual Bastille Day ceremony, on July 14, 2019./ Kenzo TRIBOUILLARD/AFP

Les figures du mouvement des « gilets jaunes » Jérôme Rodrigues et Maxime Nicolle ont été placées en garde à vue dimanche pour « organisation d’une manifestation illicite ».

Au total, 152 personnes ont été interpellées, dimanche 14 juillet, par les forces de l’ordre en marge du défilé militaire à Paris, où des « gilets jaunes » avaient appelé à manifester, a annoncé en début d’après-midi la préfecture de police de Paris.

Les infractions relevées par les forces de l’ordre sont liées dans la majeure partie à des cas d’« organisation de manifestation non déclarée », de « violences sur personnes dépositaires de l’ordre public » ou encore à des « dégradations de biens publics » ou « port d’arme prohibé », a détaillé la préfecture.

Dans l’après-midi, des dizaines de « gilets jaunes » manifestaient toujours sur les Champs-Elysées dans un face à face tendu avec les forces. Les manifestants, qui ne portaient par leur chasuble fluo, occupaient le haut de l’avenue ouverte au public après le défilé. Ils ont mis à terre au milieu de la chaussée les nombreuses barrières métalliques qui avaient été utilisées pour limiter les déplacements des spectateurs pour le défilé militaire. Des poubelles ont également été incendiées.

(Visited 23 times, 1 visits today)

Articles Recents

0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x