LES JOUEURS DEMANDENT PARDON ET PROMETTENT BRAQUER LES PHARAONS

Une honte, une Scène surréaliste d’une mise en scène théâtrale qui fait rire. Bras croisés au dos comme des prisonniers, babouches aux pieds, les joueurs des Léopards sont passés aux aveux devant la caméra pour demander pardon au peuple et au gouvernement congolais qui est en crise , à la nation qui est humiliée, aux supporters qui sont morts par AVC, aux papas et mamans qui ont divorcé, aux bébés qui ont pleuré toute la nuit, à cause de leur mauvaise prestation face à l’Ouganda.

“On a fauté, c’est vrai qu’aujourd’hui on vous a laissé tomber. On a encore deux matchs, on a besoin de votre soutien et on va rectifier le tir très vite…”, s’est confessé le capitaine de la sélection Mulumbu dont la seule faute est de n’avoir pas joué à cause d’une blessure .

” Les joueurs et le staff technique des Léopards demandent pardon au peuple congolais. On a failli. Il faudra rectifier et montrer un nouveau visage face à l’Egypte. Nous demandons pardon au peuple congolais et aux autorités du pays pour la défaite d’hier face à l’Ouganda”, a aussi plaidé le sélectionneur Florent Ibenge.

Des excuses qui ont du mal à passer. Florent Ibenge est fortement critiqué pour ses choix et son coaching . 4 défenseurs , 2 milieux défensifs incapables de ressortir le ballon, un maçon comme Bope qui ne sert à rien alors qu’il y a Wilfred Moke ou Maghoma qui auraient été utiles. Le sélectionneur a préféré se passer des services d’Imbula, Dieu Merci Ndongala, Gaël Kakuta, Chris Mavinga, Jordan Ikoko, Jordan Botaka, Benik Afobe pour voyager avec Issama et Djuma. Il avait même déclaré : ” mieux vaut Mbemba qu’ Imbula”. Pourtant, ce Mbemba n’a livré que 2 matchs sur 42 cette saison au FC Porto.

Selon Florent Ibenge, Elia et Akolo sont dix fois mieux que Botaka, mais il n’accorde pas sa confiance à Chadrack Akolo. C’est toujours Meschack Et Bolasie qui jouent comme deux fantômes invisibles sur le terrain . Le gardien c’est toujours Matampi, oui, oui, oui.

Après avoir été malmené dans tous les compartiments par l’Ouganda au premier match, les Léopards demandent déjà pardon et prennent un engagement qui risque de les clouer. En promettant de se ressaisir lors des prochains matchs, ont-ils oublié que leur adversaire s’appelle les Pharaons d’Égypte ? Ont-ils oublié qu’il y a un poison nommé Mohamed Salah dans cette équipe avec Trezeguet ? Ont-ils oublié qu’ils rencontrent les Pharaons dans leur maison ?

En cas de défaite, les Léopards risquent de se présenter nus devant les caméras pour demander un deuxième pardon. Et au lieu de rentrer à la maison, risqueront la prison ou la pendaison.

(Visited 45 times, 1 visits today)

Articles Recents

0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x