Le Japon teste avec succès sa première voiture volante

Le monde futuriste décrit dans le film « Retour vers le futur » pourrait être plus proche que nous le pensions.

Une voiture volante a été testée au Japon et a pu voler en stationnaire pendant environ une minute grâce à ses quatre hélices.

La société d’informatique NEC a dévoilé cette voiture dans une usine située dans la ville d’Abiko, à environ 22 miles de Tokyo.

Deux brèves démonstrations ont eu lieu à l’intérieur d’une cage géante et les spectateurs ont été invités à porter un casque par mesure de précaution.

Le gouvernement japonais prévoit l’utilisation des voitures volantes d’ici les années 2030 et soutient l’essai dans une zone dévastée par le tsunami de 2011 et les catastrophes nucléaires à Fukushima.

Ces voitures pourraient également être utilisées pour relier les îles de la station balnéaire de Mie, qui est fréquentée par des célébrités d’Hollywood.

Le Japon veut devenir un leader mondial dans ce secteur, mais pourrait se trouver en concurrence avec Dubaï, qui poursuit aussi activement la technologie.

Cependant, il reste encore d’énormes obstacles à surmonter avant que les voitures volantes ne deviennent monnaie courante, notamment la durée de vie des batteries, la nécessité d’une réglementation et les problèmes de sécurité.

Les voitures volantes, souvent appelées EVtol (avion électrique à décollage et atterrissage verticaux) sont définies comme des avions électriques, ou hybrides électriques, sans conducteur, capables de décoller et d’atterrir verticalement.

Les nouveaux véhicules visent à être meilleurs que les hélicoptères, qui sont coûteux à entretenir et nécessitent des pilotes formés.

Une voiture volante de la startup japonaise Cartivator s’est avérée infructueuse après son accident lors d’une démonstration en 2017, mais les chefs d’entreprise affirment qu’ils ont depuis développé leur technologie pour que leurs machines puissent durer plus longtemps. NEC est l’une des plus de 80 sociétés qui sponsorisent la voiture volante de Cartivator.

Uber veut également construire sa propre version de la technologie Uber Air aux Etats-Unis et prévoit de lancer des vols d’essais en 2020 et des opérations commerciales en 2023.

(Visited 48 times, 1 visits today)

Articles Recents

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
x Logo: Shield
Ce Site Est Protégé Par
Shield