Journée contre la traite des humains : l’ONU lance un appel

L’organisation des nations unies appelle à protéger les enfants, les femmes et les migrants, à l’occasion de la journée mondiale de la traite des humains.

« La traite est un crime odieux qui se nourrit des inégalités, de l’instabilité et des conflits », a déploré Antonio Gueteres soulignant que les trafiquants exploitent l’espoir et la détresse d’autrui et s’attaquent aux plus démunis en les privant de leurs droits fondamentaux.

Selon le Secrétaire général des nations unies, les droits des victimes des trafiquants, des passeurs et d’autres formes modernes d’esclavage ou d’exploitation doivent devenir la priorité.

« Les enfants et les jeunes, les migrants et les réfugiés sont des cibles de choix. Les femmes et les filles se retrouvent encore et toujours dans la ligne de mire », a dit Monsieur Gueteres, précisant qu’ils faisaient l’objet d’exploitation sexuelle odieuse, dont la prostitution contrainte, le mariage forcé et l’esclavage sexuel, ainsi que du commerce « effroyable » des organes humains.

L’ONU est « déterminée à prendre des dispositions pour que les trafiquants soient traduits en justice tout en s’attachant à protéger et soutenir leurs victimes », a affirmé la chef de l’organisation

Sandra Kohet

(Visited 39 times, 1 visits today)

Articles Recents

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *